Accompagner, aider

Sur la commune des Belleville

Esprit parc national

La marque Esprit parc national sur le territoire des Belleville cible les produits : sorties de découverte, séjours à forfait, hébergement, restauration, visites de sites, artisanat, miel, produits laitiers... Actuellement aux Belleville : 1 miel marqué Esprit parc national (Klébert Silvestre), 2 sorties marquées auprès du bureau des guides, 1 restaurant (Chez Pépé Nicolas) et 10 produits agricoles pour 2 exploitations (Serge Jay, Valentin Suchet exploitation Chez Pépé Nicolas).
Brigitte Ruff et sa structure « Raquette Nature » a rejoint le réseau d'acteurs bénéficiaires de la marque Esprit parc national en début d'année 2020, pour 2 sorties en raquettes à neige autour des hameaux de Béranger et du Châtelard.
La procédure est en cours pour le refuge du lac du Lou.

Un site internet est en ligne pour présenter les actualités liées à la marque Esprit parc national.

Accompagnement des agriculteurs

Dans le cadre du Conservatoire de l'abeille noire, des analyses génétiques ont été réalisées depuis le début de l'opération, dont une partie financée par le Parc. Un enrichissement du rucher conservatoire a été réalisé par apport de nouvelles colonies certifiées afin d'éviter la consanguinité.

Un article dans la revue « Abeille en liberté » est paru sur le sujet et deux documentaires ont abordé le sujet : « Des racines et des ailes » et « Ushuaia TV ».

Comme c'est le cas depuis trois étés maintenant, le Parc a mis à disposition d'un éleveur de la commune un abri d'urgence pour le berger, utile notamment pour les quartiers de milieux d'estive qui peuvent être très isolés. Suite aux retours positifs de ces expériences, la commune a acquis également un abri.

1/3Vaches à St Laurent la Côte PNV - Frantz Storck
1/3Brigitte Ruff en sortie raquette PNV - Céline Rutten
1/3Chalet d’alpage les Pautets au dessus du Châtelard PNV - Céline Rutten

Mais aussi à l'échelle du secteur

  • Cette année, la fréquentation de la Maison de la Vanoise à Pralognan est d'environ 12 000 personnes l'hiver et 17 000 personnes l'été 2020.
  • Sur le secteur, 4 ouvriers permettent, en cœur de Parc, l'entretien des sentiers, refuges et cabanes de surveillance.
  • En matière agricole, le secteur est impliqué dans l'accompagnement des éleveurs confrontés à la présence du loup. Il assure notamment la réalisation des constats de prédation (aucun constat en cœur de Parc sur le secteur en 2020) et l'accompagnement dans la mise en place de mesures pour aider au gardiennage des troupeaux : 2 abris d'urgence mis en place pour les bergers sur le secteur (dont 1 aux Belleville : col de la fenêtre), et une brigade de bergers mobiles intervenue en soutien aux éleveurs de Pralognan.
  • Le Parc accompagne aussi des pétitionnaires sur leurs projets de réhabilitation de patrimoine bâti en cœur de Parc : refuge du col de la Vanoise, bâtiment agricole au lieu-dit Chapendu à Pralognan, ferme de Ritord...