Connaître, diffuser

Activités sur le secteur

Protocoles de suivis scientifiques

En 2020, dans la continuité des années précédentes, le secteur a été impliqué dans la mise en œuvre de nombreux protocoles de suivis scientifiques. On peut citer entre autres : le suivi sur le changement climatique aux alpages sentinelles des Rossets et de La Plagne à Peisey-Nancroix ; le suivi des populations de chamois par des méthodes indiciaires (IPS/IPA chamois) dans les massifs du secteur ; et, concernant la flore, le suivi des formations pionnières alpines du Caricion bicoloris-atrofuscae et des 8 espèces caractéristiques qui s’y trouvent, dans la Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière.

Loup

Participation au suivi de l’espèce « loup », dans le cadre du réseau national Grands prédateurs pour le compte de l’État, notamment par le relevé d’indices lors de prospections hivernales.

Gypaète barbu

Le suivi de la nidification de trois couples de gypaètes barbus à Bourg-Saint-Maurice, Peisey-Nancroix et Val d’Isère, avec 3 gypaétons à l’envol en 2020.

Les gypaétons nés à Peisey-Nancroix et à Val d’Isère ont été équipés d’une balise GPS ; il est possible de suivre leur parcours sur un site internet dédié.
Sur ce thème, un reportage France 3 a été réalisé à Val d’Isère en novembre 2020.

Et un autre reportage a été réalisé par TF1, à Peisey-Nancroix, diffusé au journal télévisé de 20 h, le 5 décembre 2020.

Partage des données

Toutes les données faune/flore, d’inventaire, recueillies en continu par les agents du Parc sont accessibles à tous par le site Internet BiodiVanoise.
Elles sont par ailleurs exploitables par les communes signataires de la convention d’échange des données.

Ce qu’il faut retenir pour Tignes

  • La mise en œuvre du plan de gestion de la Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière avec entre autres le suivi de la population hivernante de bouquetins et la mise en place d’un sentier botanique le long de la piste menant au lac de La Sassière ;
  • Le suivi des populations de chamois par des méthodes indiciaires dans les massifs du Mont Pourri et de la Sassière/Prariond ;
  • Le suivi de la population de lièvres variables et d’Europe dans la Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière ;
  • Le suivi de la station PHENOCLIM (changement climatique par suivi de 3 espèces végétales) du CREA au Chevril, à Tignes.
1/4 PNV
1/4 PNV
1/4 PNV
1/4 PNV