Présentation

Voir l'image en grand

Les enjeux sur la commune

Le vallon de Champagny-le-Haut constitue une porte d'entrée du Parc national de la Vanoise. Ce site est très fréquenté et présente des enjeux forts en termes de paysages, d’espèces et de milieux naturels. La présence importante de bouquetins, notamment en période hivernale et printanière, en fait un site idéal de suivi scientifique de l’espèce. Le vallon est marqué par l'existence d’une activité pastorale importante.

PNV - Christophe GOTTI

 

 

L'équipe du secteur

1/3Fabien Devidal, chef de secteur
1/3Nicolas Gomez, adjoint au chef de secteur
1/3Anais André, adjointe au chef de secteur
1/7Clarisse Pellet, garde-monitrice
1/7Céline Rutten, garde-monitrice
1/7Danièle Bonnevie, garde-monitrice
1/7Marion Draperi, garde-monitrice
1/7Michel Rocher, garde-moniteur
1/7Jean-François Deroussin, garde-moniteur
1/7Wilfried Blois, garde-moniteur

Les saisonniers en 2020

- Simon Pichillou : garde-animateur de la Réserve naturelle nationale du Plan de Tuéda (en co-gestion Parc national de la Vanoise et Office national des forêts) (saison d’été)
- Rudy Lavigne : chef ouvrier (saison d’été)
- Romain Taubes, Florent Granier et Juliette Juillot : ouvriers « sentier et bâtiment » (saison d’été)
- Anaïs Legras et Félix Benoit : hôtesse et hôte d’accueil à la Maison de la Vanoise à Pralognan-la-Vanoise (saison hiver 2019/2020)

- Marielle Gacon, Ana Amar : hôtesses d’accueil à la Maison de la Vanoise (saison d’été)
- Karine Renaud : garde-monitrice en renfort (6 mois)
- Anaïs Legras : animatrice nature sur la Réserve naturelle du Plan de Tuéda et sur le secteur de Pralognan (saison d’été)
- Clémentine Lathuillière : secrétaire de secteur en remplacement (10 mois)