Innovation en alpage

Pour savoir ce que fait le Parc au quotidien, et comment il répond concrètement à ses missions au service de la biodiversité et du développement durable, ces « fiches-actions » synthétiques vous livrent l’essentiel.

Concevoir un nouvel abri de berger héliportable

Le manque de logements confortables en alpage constitue un des freins à l’efficacité du gardiennage des troupeaux. Les abris d’urgence n’ayant pour vocation que de répondre à des besoins ponctuels, le parc national de la Vanoise a sollicité l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon (ENSAL/INSAVALOR) dans le cadre d’un projet de recherche. Objectif : créer un prototype héliportable, spacieux et confortable, monté en moins d’une demi-journée et capable de résister plusieurs saisons aux rudes conditions de la haute montagne.

Le premier Tatou, du nom donné à cette cabane pastorale articulée et composée de cinq modules de couleur brun gris, fut installé en juillet 2018 sur l’alpage du Pelvoz (Val-Cenis), à plus de 2 500 m d’altitude. Douche, WC, chambre et cuisine séparées, autonome en énergie, système de récupération des eaux de pluie : l’abri a donné toute satisfaction à son utilisateur. Après une phase d’amélioration de la structure, il est prévu la fabrication d’une mini-série de trois nouveaux Tatou. L’engagement du parc national devrait permettre une large diffusion des plans dans le but d’améliorer les conditions de travail des bergers, objectif essentiel du plan national « loup et activités d’élevage ».