Les sciences participatives en montagne avec Phénoclim

Quels sont les effets du changement climatique sur la flore de nos montagnes ? Phénoclim vise à répondre à cette question grâce à vous ! Ce programme scientifique et pédagogique initié par le CREA (Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d'Altitude) vous permet de partager vos observations avec les scientifiques afin de faire avancer la recherche sur ces questions. C’est simple, rapide et accessible à tous. N’attendez plus, rejoignez la communauté des Phénoclimeurs !

Phénoclim, Késako ?

Phénoclim est un programme scientifique et pédagogique piloté par le CREA de Chamonix et qui vous invite à mesurer l’impact du changement climatique sur la faune et la flore en montagne. Initié en 2004, il se base sur deux disciplines scientifiques : la PHENOlogie et la CLIMatologie, pour questionner les rythmes de la nature.

Des données sont récoltées dans tous les massifs montagneux de France métropolitaine par la communauté des observateurs de Phénoclim. Ces données permettent aux chercheurs de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes de montagne et d’étudier les variations du climat sur l’environnement.

Pour que les données puissent être analysées sur le long terme le projet nécessite un investissement des observateurs sur plusieurs années.

Le projet fédère déjà près de 800 phénoclimeurs en France dont 400 particuliers ! 

Voir l'image en grand

Comment devenir Phénoclimeur ?

  • Étape 1 – Repérages

Repérez les individus que vous allez suivre : choisissez 3 arbres ou plantes de la même espèce sur votre terrain. Les 13 espèces de Phénoclim sont présentées dans la fiche pratique en pièce jointe. Si besoin, vous pouvez vous aider des fiches espèces disponibles dans l’onglet « Boîte à outils » du site internet dédié.

  • Étape 2 - Zone d’observation

Pour participer à Phénoclim, vous éditez votre compte sur le site internet Phenoclim.org. Vous créez votre zone d’observation en ligne puis positionnez ensuite vos individus sur la carte. Vous pouvez aussi ajouter une photo pour le reconnaître.

Votre zone d’observation fait 500m de rayon et vous permet de recenser tous les arbres et plantes que vous observez. Attention à choisir une zone homogène du point de vue de l’altitude, la nature du sol ou son orientation au soleil !

  • Étape 3 – Observations

Une fois par semaine, à l’automne et au printemps, observez vos petits protégés et notez les dates de débourrement, feuillaison, floraison et changement de couleurs des feuilles. Consultez le calendrier des espèces pour connaître les périodes d’observation pour chaque espèce ! Rassurez-vous c’est simple et surtout très bien expliqué, pas besoin de connaissances particulières en botanique pour être un phénoclimeur.

  • Étape 4 - Saisie en ligne

Une fois vos observations effectuées sur le terrain, saisissez-les en cliquant dans l’espace « Ajouter mes observations ».

  • Étape 5 – Partage
      1. Echangez avec la communauté d’observateurs et les équipes de Phénoclim sur le forum et les outils en cours de développement.
      2. Visualisez vos observations grâce aux outils de data visualisation développés spécialement pour Phénoclim
      3. Discutez en direct avec les équipes de Phénoclim chaque premier vendredi du mois, de 11h à 12h.
      4. Et abonnez-vous à la newsletter pour suivre toutes les infos du projet !

Les résultats scientifiques

Depuis 2004, plus de 50 000 observations de la flore ont été réalisées par la communauté d’observateurs de Phénoclim. De quoi donner du grain à moudre aux scientifiques qui étudient l’impact du changement climatique sur les rythmes saisonniers des espèces.

Découvrez régulièrement les résultats des études sur le site !

Le saviez-vous ?

Au Parc national de la Vanoise, les gardes- moniteurs phénocliment depuis 2006 sur 4 stations différentes situées en Maurienne et Tarentaise.

Il y a actuellement trop peu d'observateurs sur la Haute-Tarentaise et la Haute-Maurienne, alors rejoignez-vous aussi le réseau en vous connectant :

Devenir un Phénoclimeur